Le Tren Maya est un ambitieux projet touristique et d’infrastructure au Mexique, qui vise à relier les principales attractions culturelles et naturelles de la région maya, du Chiapas au Yucatan.

Ce train, qui parcourra plus de 1 500 kilomètres, est bien plus qu’un simple moyen de transport. C’est une occasion unique de découvrir la richesse de l’histoire et de la culture mayas, ainsi que d’admirer la beauté naturelle de la jungle maya, des plages de sable blanc et des cénotes cristallins.

En chemin, vous pourrez visiter des sites archéologiques tels que Palenque, Calakmul, Uxmal et Chichen Itza, et profiter d’activités de plein air telles que la plongée avec tuba, la plongée sous-marine et l’observation des oiseaux. En outre, le train disposera de gares écologiques et durables, qui respecteront l’environnement naturel et offriront des services de qualité aux visiteurs.

Télécharger la carte au format PDF 596KB. 54 Downloads.

Site officiel : trenmaya.gob.mx

Sections du train maya.

Section 1 : Palenque – Escárcega

Le tronçon 1 du train maya relie les villes de Palenque, Boca del Cerro, Tenosique, El Triunfo, Candelaria et Escárcega, sur une distance d’environ 226 kilomètres à travers la jungle Lacandone et la réserve de biosphère de Calakmul. Ce tronçon est particulièrement intéressant pour sa riche biodiversité et la grande valeur archéologique des zones mayas qu’il traverse.

Stations :

  • Palenque : Cette ville est connue dans le monde entier pour son impressionnant site archéologique, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Les voyageurs peuvent explorer les ruines mayas et profiter de la beauté naturelle environnante, comme les chutes d’eau de Misol-Ha et d’Agua Azul.
  • Boca del Cerro : Cette petite communauté est le point de départ pour visiter la réserve de biosphère de Montes Azules, où l’on peut observer une grande variété de flore et de faune endémiques.
  • Tenosique : Située à la frontière avec le Guatemala, cette ville possède une histoire et une culture riches, avec des sites archéologiques tels que Moral-Reforma et Pomoná. Elle propose également des activités de plein air telles que l’observation des oiseaux et le rafting sur la rivière Usumacinta.
  • El Triunfo : Cette petite communauté est connue pour sa proximité avec le parc national de Calakmul, l’une des plus grandes réserves naturelles du Mexique, qui abrite une variété d’espèces menacées.
  • Candelaria : Située au cœur de la jungle Lacandone, cette ville offre une multitude d’activités de plein air telles que l’observation des oiseaux, l’exploration des grottes et la visite des communautés indigènes.
  • Escarcega : Cette ville est un important centre de transport et de commerce de l’État de Campeche. Les voyageurs peuvent visiter la zone archéologique d’Edzná, située à seulement 60 kilomètres.

Date d’ouverture : 31 décembre 2023.

Tronçon 2 : Escárcega – Calkini

Le tronçon 2 du train maya relie Escárcega à Campeche, en passant par Carrillo Puerto, Edzná, Hecelchakán et Calkini. Ce tronçon offre une variété d’attractions touristiques, des sites archéologiques aux villes coloniales.

Stations :

  • Escarcega. Cette ville est connue comme la « capitale forestière du Mexique » et est le point de départ de la section 2 du train maya. Les visiteurs peuvent profiter de la réserve de biosphère de Calakmul et du parc national de Los Petenes.
  • Carrillo Puerto-Champoton. Dans la municipalité de Champotón. Cette station offre des possibilités de randonnées et d’autres activités.
  • Edzná. Cette ancienne cité maya est connue pour ses impressionnantes pyramides et ses palais. Les visiteurs peuvent explorer le temple des cinq étages et le temple de la stèle, entre autres.
  • San Francisco de Campeche. Cette ville coloniale fortifiée est un arrêt obligatoire sur le Tren Maya. Parmi les points d’intérêt, citons la Fortaleza de San Miguel, le Malecon de Campeche et le Centro Historico.
  • Tenabo. Cette petite ville est connue pour sa cuisine délicieuse et sa riche culture. Les visiteurs peuvent visiter le Templo de San Francisco de Asis et le marché municipal.
  • Hecelchakan. Cette ville présente une belle architecture coloniale et une riche histoire. Parmi les points d’intérêt, citons l’église de San José et le parc principal.
  • Calkini. Cette ville est connue pour son artisanat et sa cuisine délicieuse. Les visiteurs peuvent visiter l’église de San Luis Obispo et le marché municipal.

Date d’ouverture : 15 décembre 2023.

Tronçon 3 : Calkini – Izamal

Le tronçon 3 du Tren Maya est long de 159 kilomètres et traverse les États de Campeche et du Yucatan, reliant les villes de Calkini, Maxcanu, Uman, Teya (Mérida), Tixkokob et Izamal. Ce tronçon offre une occasion unique d’explorer la riche culture maya, l’histoire coloniale et la beauté naturelle de la péninsule du Yucatan.

Stations

  • Calkini: charmante ville coloniale, où l’on peut visiter l’église de San Luis Obispo, construite au XVIe siècle, et le marché municipal, où l’on trouve des produits locaux et de l’artisanat.
  • Maxcanú: Connu pour sa production de piments habanero et de miel, il offre une expérience gastronomique unique. Ne manquez pas de visiter l’Hacienda Yaxcopoil, un exemple bien préservé de l’architecture des haciendas yucatèques.
  • Umán: une ville en pleine expansion avec un mélange d’architecture coloniale et moderne. L’église de San Francisco et le parc principal sont des attractions touristiques. Umán est également connue pour ses ateliers de fabrication de hamacs, où l’on peut voir et acheter des hamacs faits à la main.
  • Teya Mérida: Petite ville située à la périphérie de Mérida, la capitale du Yucatán. L’Hacienda Teya est un endroit populaire à visiter, avec son beau jardin et son excellente cuisine yucatèque. C’est la porte d’entrée de Mérida, une ville animée pleine d’histoire et de culture. Les attractions touristiques comprennent la cathédrale San Ildefonso, le palais du gouvernement, le Paseo de Montejo et le marché Lucas de Galvez.
  • Tixkokob: célèbre pour sa production de filets de pêche et de guayaberas, une chemise traditionnelle yucatèque. L’église San Antonio de Padua et le marché municipal sont des lieux d’intérêt touristique.
  • Izamal: Surnommée la « ville jaune » en raison de ses bâtiments peints en jaune, Izamal est une ville coloniale pleine de charme. Ne manquez pas de visiter le couvent de San Antonio de Padua, construit au XVIe siècle, et de monter au sommet du Kinich Kakmó, un ancien temple maya.

La section 3 du train maya offre une expérience unique à ceux qui souhaitent explorer la riche culture et l’histoire de la péninsule du Yucatan. De l’architecture coloniale à la nourriture et aux traditions locales, cette section est un passage obligé pour tous ceux qui voyagent dans la région.

Date d’ouverture : 15 décembre 2023.

Tronçon 4 : Izamal – Cancun

Le tronçon 4 du train maya relie les villes d’Izamal, Chichen Itza, Valladolid, Nuevo Xcan, Leona Vicario et enfin Cancun. Ce tronçon offre une grande variété d’attractions touristiques, des ruines archéologiques aux villes coloniales et aux plages paradisiaques, sur une longueur d’environ 239 kilomètres.

Stations :

  • Izamal: Connue sous le nom de « ville des collines jaunes », Izamal est une charmante ville coloniale qui abrite de magnifiques couvents et temples mayas. Les attractions touristiques comprennent le couvent de San Antonio de Padua, le temple de Kinich Kakmó et le parc central.
  • Chichen Itza: L’une des sept merveilles du monde moderne et un site du patrimoine mondial de l’UNESCO, Chichen Itza est l’un des sites archéologiques les plus impressionnants du Mexique. Les attractions touristiques comprennent la pyramide de Kukulcan, le temple des guerriers et le jeu de balle.
  • Valladolid : Ville coloniale fondée en 1543, Valladolid est connue pour ses belles rues pavées, ses belles églises et ses cénotes cristallins. Les attractions touristiques comprennent le couvent de San Bernardino de Siena, le cenote Zaci et le parc Francisco Canton Rosado.
  • Nuevo Xcan: Située au cœur de la jungle maya, Nuevo Xcan est une communauté indigène qui offre une expérience culturelle unique. Les attractions touristiques comprennent la réserve de biosphère de Calakmul et le site archéologique de Xcan.
  • Leona Vicario : Une petite ville qui offre une multitude d’aventures en plein air, comme la randonnée, le vélo et l’observation des oiseaux. Les attractions touristiques comprennent la rivière Rio Lagartos et le parc naturel Ria Celestun.
  • Cancun : L’aéroport international de Cancun est le deuxième du Mexique et le plus important de la péninsule du Yucatan. De là, les touristes peuvent prendre des vols vers d’autres régions du Mexique et du monde.

La section 4 du train maya offre une expérience unique qui combine l’histoire, la culture et la nature, et constitue une excellente option pour ceux qui souhaitent explorer la péninsule du Yucatan dans son intégralité.

Date d’ouverture : 15 décembre 2023.

Section 5 : Cancun – Tulum

Le tronçon 5 du train maya relie certaines des destinations touristiques les plus populaires de la Riviera Maya, notamment l’aéroport international de Cancún, Puerto Morelos, Playa del Carmen et Tulum. Ce tronçon offre une grande variété d’options touristiques, des plages de sable blanc et des eaux cristallines aux sites archéologiques mayas et aux parcs écologiques.

Stations :

  • Cancun. Cette station reliera l’aéroport au reste de la Riviera Maya, facilitant ainsi l’accès des touristes aux différentes destinations de la région.
  • Puerto Morelos. Cette station sera située au cœur de Puerto Morelos, un village de pêcheurs connu pour ses plages immaculées et sa vie marine. Les attractions touristiques comprennent le parc national Arrecifes de Puerto Morelos, le jardin botanique Dr. Alfredo Barrera Marín et le phare incliné.
  • Playa del Carmen. Cette station sera située au centre de Playa del Carmen, une ville touristique connue pour ses plages, sa vie nocturne et sa vie marine. Les attractions touristiques comprennent la Quinta Avenida, la plage de Mamitas, le parc Xcaret et le parc Xel-Ha.
  • Tulum. Cette station sera située près du site archéologique de Tulum, l’une des cités mayas les mieux préservées face à la mer. Les attractions touristiques comprennent les ruines de Tulum, les plages de sable blanc, Akumal et le parc national de Tulum.

Section 6 : Tulum – Bacalar

La section 6 du train maya reliera les magnifiques plages de Tulum à la ville pittoresque de Bacalar, en passant par l’aéroport de Tulum et la ville de Felipe Carrillo Puerto. Ce tronçon offrira aux passagers la possibilité d’explorer la culture maya, la beauté naturelle à couper le souffle et les plages de classe mondiale.

Stations :

  • Tulum : Ce complexe est situé à proximité des célèbres ruines mayas et des belles plages de Tulum. Les touristes peuvent faire du snorkeling, de la plongée et se détendre sur les plages de sable blanc.
  • Tulum aeropuerto: cette station sera située dans le nouvel aéroport international de Tulum. L’aéroport est déjà une porte d’entrée importante vers les Caraïbes mexicaines.
  • Felipe Carrillo Puerto : Cette station est située dans la ville de Felipe Carrillo Puerto, capitale de la municipalité du même nom. Les touristes peuvent visiter Coba, le Cénote Bleu et le Sanctuaire d’Oiseaux de Payo Obispo.
  • Limones-Chacchoben : Cette station est située à proximité du site archéologique de Chacchoben, l’un des sites mayas les plus impressionnants de la région. Les touristes peuvent également visiter le Cenote Milagros et le Cenote Bonita.
  • Bacalar : Cette station est située dans la ville de Bacalar, connue pour son magnifique lac aux sept couleurs. Les touristes peuvent naviguer sur le lac, visiter le Fort de San Felipe et le Canal de los Piratas.

La section 6 du Tren Maya offrira une expérience unique aux touristes, combinant la culture maya, la beauté naturelle et les plages de classe mondiale.

Tronçon 7 : Bacalar – Escárcega

Ce tronçon du train maya relie certains des sites archéologiques et des paysages naturels les plus impressionnants de la région méridionale de Quintana Roo et de Campeche. L’itinéraire comprend les gares de Bacalar, de l’aéroport de Chetumal, de Nicolás Bravo-Kohunlich, de Xpujil, de Calakmul, de Centenario et d’Escárcega.

  • Bacalar: Ce complexe est situé dans la ville de Bacalar, connue pour son magnifique lac aux sept couleurs et sa riche histoire coloniale. Les visiteurs peuvent s’adonner à des activités nautiques, visiter le fort de San Felipe ou explorer les ruines mayas situées à proximité.
  • Chetumal  aeropuerto: La station de l’aéroport de Chetumal est située dans la capitale de l’État de Quintana Roo, près de l’aéroport international. Les attractions touristiques comprennent le musée de la culture maya, le parc des Amériques et le Malecon de Chetumal.
  • Nicolas Bravo-Kohunlich: Cette station est située dans la communauté de Nicolas Bravo, près du site archéologique de Kohunlich. Le site maya présente des structures impressionnantes et des peintures murales bien conservées, entourées de jungle tropicale.
  • Xpujil: La station Xpujil est située dans la ville du même nom, à proximité de plusieurs sites archéologiques mayas, dont Calakmul, Becán et Chicanná. Les visiteurs peuvent explorer les ruines et profiter de la beauté naturelle de la forêt tropicale.
  • Calakmul: Cette station est située au cœur de la réserve de biosphère de Calakmul, près du site archéologique du même nom. Calakmul est l’un des sites mayas les plus vastes et les mieux préservés, entouré d’une forêt tropicale et d’une grande diversité de faune et de flore.
  • Centenario: La station Centenario est située dans la ville de Campeche, à proximité du centre historique et du port. Les attractions touristiques comprennent la Fortaleza de San Miguel, le Templo de San Francisco et le Malecon de Campeche.
  • Escarcega: La dernière station de ce tronçon se trouve dans la ville d’Escarcega, dans l’État de Campeche. Les visiteurs peuvent y déguster des plats locaux, visiter le musée de la ville ou explorer les ruines mayas d’Edzná, situées à proximité.

Carte des sites archéologiques accessibles depuis le train maya.

Télécharger la carte au format PDF 735KB. 22 Downloads.

Sites archéologiques le long de la route du Train Maya

L’itinéraire du train maya offre une occasion sans précédent d’explorer les sites archéologiques les plus fascinants de la civilisation maya, qui a prospéré dans la péninsule du Yucatan et dans une grande partie des États du Chiapas, du Tabasco, de Campeche et de Quintana Roo, au Mexique.

Voici une liste des sites archéologiques les plus populaires et les plus passionnants à visiter le long de l’itinéraire du train maya :

  1. Palenque
  2. Tenosique
  3. Balancán
  4. Candelaria
  5. Calakmul
  6. Escárcega
  7. Champotón
  8. Campeche
  9. Edzná
  10. Uxmal
  11. Kabah
  12. Labná
  13. Oxkintok
  14. Chichen Itza
  15. Ek Balam
  16. Izamal
  17. Mayapán
  18. Dzibilchaltún
  19. Tulum
  20. Coba
  21. Muyil
  22. Kohunlich

Chacun de ces sites archéologiques offre une expérience unique et fascinante, et le train maya en facilitera l’accès, permettant aux visiteurs de s’immerger dans la riche histoire et la culture maya comme jamais auparavant.

Grand guide du train maya (PDF)

Prévisualisation de la vidéo

Ce guide vous permettra de découvrir les trésors de cette région, des sites archéologiques aux villes historiques, en passant par les villages magiques, les réserves naturelles et les parcs écologiques. Il vous rapprochera également des traditions et des coutumes qui constituent aujourd’hui la marque et l’emblème du patrimoine d’une nation multiculturelle.

Le guide est divisé en saisons, commençant par le Chiapas et se poursuivant par le Tabasco, le Campeche, le Yucatan et le Quintana Roo. Vous y trouverez des descriptions, des infographies, des cartes, des itinéraires, des photographies et des textes qui vous ouvriront les portes d’une nouvelle expérience et vous permettront de vivre le Sud-Est mexicain d’une manière différente.

Ne manquez pas l’occasion de monter à bord du train maya et de découvrir l’une des cultures les plus extraordinaires qui aient jamais existé dans le monde. Bon voyage !

Guide du Grand Train Maya (PDF)